Première ouverture des portes du petit séminaire au public

Pour la première fois, le public a pu visiter la cour intérieure du petit séminaire à Guérande, durant les Journées européennes du patrimoine 2012 :

1-entree-petit-seminaire.jpg

Laurent Blanchard, directeur du service patrimoine de la ville de Guérande, commentait l'histoire dense de ces bâtiments en quelques dates :

Selon Eugène Orieux, les Ursulines s'établissent dans la ville vers 1646, elles font construire un couvent, celui-ci est achevé en 1704.

En 1792, les Ursulines sont "invitées" à quitter leur couvent .

Le manoir sert d'hospice de 1796 à 1808 .

Le conseil municipal demande l'autorisation d'acquérir l'ancien couvent et son enclos pour le transformer en collège communal. L'autorisation est accordée en 1810 .

 En 1820, les embarras financiers du collège encouragent la municipalité à proposer à l'évêque de Nantes la conversion du collège en petit séminaire diocésain. Le séminaire ouvre en 1824 avec 6 classes et 95 élèves.

Le petit séminaire est réquisitionné en 1914-1918 pour servir de lieu de détention aux civils étrangers présents sur le territoire.

En 1922, l'évêque fait rouvrir l'établissement qui vit dans des conditions précaires jusqu'en 1940 .

Le Séminaire ferme définitivement en 1966, faute d'un nombre d'élèves suffisant et de l'impossibilité, compte tenu de l'état des lieux, d'obtenir l'habilitation aux bourses nationales.

L'association Moissons nouvelles utilise alors les lieux pour la réinsertion de jeunes en difficulté jusqu'en 2007.

En 2012, la Ville de Guérande, en partenariat avec Cap Atlantique, fait l'acquisition des bâtiments. Un premier projet est lancé : l'installation d'un conservatoire de musique intercommunal, Guérande-La Baule.

En savoir plus sur l'histoire du petit séminaire : www.patrimoine.paysdelaloire.fr

3-cour-interieure-petit-seminaire.jpg

 

 

Petit séminaire et chemin de ronde des remparts de Guérande

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 23/01/2014