Se lancer dans l'auto-construction

Echanges autour de l'auto-construction

J'ai le projet d'autoconstruire une maison à ossature bois à La Plaine sur Mer.

Vous avez un projet similaire ou c'est déjà fait ?

Vous pourriez avoir envie de...

ou vous êtes simplement curieux et intéressé par l'écoconstruction ?

Nous pouvons échanger et évoquer nos envies ou nos projets :

Ensemble pouvons-nous créer une force, un réseau d'entraide ou chacun participe au projet de l'autre?

Est-il possible de construire sa propre maison dans un esprit de convivialité, de partage des connaissances, de bienveillance?

Avez vous une expérience des chantiers participatifs?

N'avons nous pas en nous une énergie sous exploitée qui ne demande qu'à s'exprimer?

 

"Je n'ai jamais rencontré d'homme si ignorant qu'il n'eut quelque chose à m'apprendre". (Galilée)

C'est en ces termes que Philippe avait lancé l'invitation à venir échanger sur un projet d'autoconstruction... j'ai eu envie d'en savoir plus sur la mise en place d'un tel projet par ceux qui osent se lancer dans ce genre d'aventure, nourrie des idées et de la participation active de chacun.

Des étapes différentes, des façons de faire propres à chacun-e : les échanges sur les expériences de celles et ceux qui avaient répondu à l'appel, étaient d'autant enrichissants.

 

 

Philippe

"Je viens de vendre la maison que j'habite ici depuis 10 ans car je cherchais un terrain plus éloigné de la route et je viens d'en trouver un ici à la Plaine sur mer. Je me donne 2 ans pour construire ma maison en ossature bois. Je viens de terminer une formation de 8 mois en construction bois, ça va beaucoup m'aider.

Je vais commencer par l'étage, plus petit - sur lequel je pourrai déjà me faire la main - et que je pourrai assez rapidement habiter, lorsqu'il sera hors d'eau-hors d'air, en attendant d'avoir terminé le reste de la maison. Lorsque tout sera fini, il n'y aura qu'à démonter les parois de cet étage, constitué de panneaux de bois reliés entre eux, pour les remonter sur la base de la maison.

Celle-ci sera posée sur des plots de 30cm pour créer un vide d'air (isolation et absence de remontées d'humidité).

J'ai dessiné les plans et je viens de commencer une maquette. J'ai choisi le bois parce que j'ai toujours aimé ce matériau naturel, c'est un bon isolant et c'est bien aussi pour l'accoustique.

Des chantiers participatifs seront proposés, par exemple pour monter les parois, pour la charpente... J'envisage de programmer en février une séance plus concrète avec l'utilisation d'un pointeur laser avec mire pour l'implantation de cette première partie du chantier."

Plans philippe

Catherine

Le rêve de Catherine de vivre aux Açores se met en place petit à petit : à force d'arpenter l'île Santa Maria dans tous les sens, elle a fini par trouver un terrain de 3000m2 avec une bâtisse à rénover, elle attend désormais la réponse de l'un des propriétaires pour lancer les démarches d'acquisition.

Elle a déjà une petite expérience d'auto-construction en bois pour sa maison en GT (grand toit) à la Turballe : une terrasse en bois et un coyau réalisés avec des amis il y a quelques années, 

"Je lancerai sûrement un appel à chantier participatif lorsque je me lancerai dans la rénovation de la maison aux Açores, vous serez les bienvenus !"

Brigitte

"J'avais acheté une vieille maison à rénover, les entrepreneurs choisis ont mal fait leur travail, il a fallu ensuite que je me retrousse les manches pour refaire moi-même pas mal de choses aidée par deux amis... ça a pris 6 mois de travail. Je ne pensais pas en être capable, ensuite j'étais fière d'avoir fait cela moi-même ; j'ai appris beaucoup de choses, des combines, depuis j'aime bien bricoler."

Edouard

"Quand tu fais toi-même tu passes le temps qu'il faut, tu sais ce que tu veux exactement, il faut plus de temps mais c'est mieux fait."

Pascal

"J'ai une maison en pierres dans la Creuse, je la rénove petit à petit. Mon grand-père et mon père étaient maçons... Elle date de 1953, il faut refaire entièrement la toiture, isoler en la protégeant des rongeurs (on est tout près de la forêt). Je pense aussi à un chantier participatif pour casser le plafond et mettre le foamblass (isolant avec des billes de verre)."

Sandrine

"Nous avons un projet de construction d'un habitat partagé entre ma mère, ma soeur et moi-même : 3 maisons accolées en ossature bois avec un local buanderie en commun. Les débuts n'ont pas toujours été simples et nous avons failli abandonner plus d'une fois : l'obtention de 2 prêts séparés a été compliqué et beaucoup de propositions d'entrepreneurs ne rentraient pas dans notre budget. Nous nous sommes accrochées car ce projet nous tenait à coeur, nous avons enfin trouvé notre constructeur et la dalle est maintenant coulée, tout va pouvoir commencer.

Nous faisons appel à lui pour la partie hors d'eau-hors d'air, l'électricité et la plomberie, nous nous réserverons les peintures et les revêtements de sol en parquet flottant. Nous ferons également un mur en terre crue pour donner de l'inertie."

Plans sandrine

Ce qui ressort de ces différentes expériences, passées, présentes ou à venir, c'est la fierté de s'être lancé-e dans l'aventure de l'auto-construction (qu'elle soit complète ou pour une partie) et d'avoir "été capable de...", c'est le plaisir de faire soi-même, la joie du partage et des échanges (chantiers participatifs) où chacun-e, selon ses compétences, apporte son aide.

Cet après-midi d'échanges a permis à chacun-e de se conforter dans son projet et de se sentir épaulé-e.

Pour proposer des idées ou participer à un chantier collectif sur le projet d'auto-construction de la maison en ossature bois de la Plaine sur mer, vous pouvez contacter Philippe au 06 16 27 35 63.

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/01/2017