Nelly et Marcel, une vie de voyages et de rencontres

J'ai fait la connaissance de Nelly et Marcel il y a une vingtaine d'années sur les marchés de la presqu'île guérandaise et alentours, attirée par leur vie de voyages et leur philosophie de vie, un choix qu'ils avaient fait jeunes et qui dure encore aujourd'hui : voyager en Asie en automne-hiver et revenir dans la région pour vendre les objets artisanaux de qualité durant la belle saison.

Nelly marcel les marchés

Les débuts

"Quand on s'est rencontré avec Marcel, explique Nelly, il partait en voyage et j'ai eu envie de le suivre. On économisait pour pouvoir partir de 6 mois à 1 an et on revenait pour travailler afin de gagner de l'argent pour pouvoir repartir. Du voyage est né le commerce avec l'idée de vendre sur les marchés des objets qu'on rapportait de nos voyages.

Nelly marcel les marches 9

Au départ on allait en Inde et au Népal pour y retrouver un ami qui y vivait. Ensuite ce fut l'Asie du Sud Est : Thaïlande, Laos, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Malaisie, Indonésie. Tous les artisans avec lesquels on travaille maintenant sont situés sur le Nord de la Thaïlande, c'est le Triangle d'or qui regroupe différents groupes ethniques : les Karens, les Lisus, les Hmongs, les Akhas.

Comment s'est fait le choix des artisans ?

Grâce à la rencontre d'un Canadien qui nous a mis en relation avec un groupe d'artisans Karen. On a bien aimé leur travail de tissage traditionnel (point de croix) et les couleurs. Le coton qu'ils utilisent provient d'arbres locaux (les cotonniers) et les teintures sont végétales. Ils ont une technique de pliage qu'on aime beaucoup : les tissus sont assemblés puis pliés.

Tissus assemblés et pliés

Nous vendons des sacs, beaucoup de trousses et de pochettes, portes-monnaie, étuis, foulards, nappes, figurines animales, bijoux....Objets artisanaux de Thaïlande

Les objets animaliers sont fabriqués par des artisans qui travaillent la corne de buffle.

Nelly marcel les marches 6

On monte nous-même la plupart des bijoux avec des pierres semi-précieuses.

Les bijoux

 

Un commerce solidaire

"On a choisi de travailler avec ces petits artisans car on tient à ce qu'ils puissent continuer à transmettre leur savoir, leurs compétences, de génération en génération, ajoute Marcel.

C'est un commerce solidaire, un équilibre entre le fabriquant et le revendeur, on est juste des représentants. Si on allait acheter ces objets auprès des grossistes thaïlandais on paierait beaucoup moins cher mais en allant directement à la source, on rétribue ces artisans au juste prix, on ne marchande jamais, ce sont eux qui fixent leur prix afin qu'ils puissent s'y retrouver en terme de temps et de coût.

En vendant ces produits ça nous permet aussi de faire connaître le sort de ces minorités."

Capture 3

Source photo : Terres Karens.org

Une vie entre-deux

"On est absents de novembre à avril, le temps consacré à aller à la rencontre des artisans. Des amitiés se sont créées du fait de l'intérêt qu'on porte à leurs existences.

Au printemps on revient dans la région pour distribuer et présenter leur travail, pour mieux les faire connaître.

Nous sommes présents sur les marchés de Quimiac (mardi-vendredi), Guérande (mercredi-samedi), Batz-sur-mer (lundi-vendredi), La Roche-Bernard (jeudi) et Pénestin (mercredi-dimanche)."

 

"Le choix de cette vie fut poussé par la curiosité, l'envie de connaître l'autre. Le voyage a été le déclencheur mais maintenant ça va au-delà, c'est le plaisir du nomadisme, conclut Nelly.

Pour nous, le fil rouge est le détachement des choses matérielles", ajoute Marcel, "l'aventure est au coin de la rue".

Nelly marché de Guérande

Nelly, marché de Guérande le samedi matin

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/07/2020