Un Surf Park à Saint Père en Retz ?... à 10kms de l'océan

Réponse à l'opération Green Washing sur le Surf Park

Les promoteurs du projet du Surf Park à Saint Père en Retz tentent de le peindre en vert dans la presse. Il était temps de leur répondre par un communiqué de presse et décliner leur invitation à une rencontre privée :

Les habitants opposants au projet de surf park de Saint Père en Retz et le collectif Terres Communes s’associent pour dénoncer la tentative d'enrobage en vert du projet de Surf Park via les derniers articles de presse. 

Utiliser 25 millions de litres d'eau dans un bassin ouvert soumis à l'évaporation tandis que les canicules et sécheresses s'aggravent d'année en année

Utiliser une énergie importante (l'équivalent de la consommation annuelle de 4 foyers pour une heure de fonctionnement) tandis qu'il est urgent de réduire nos besoins en énergie,

Détruire des terres agricoles nécessaires pour l'alimentation locale et qui ne pourront jamais être restaurées...

 ...voilà de quoi nous convaincre que ce projet n'est en rien proche de l'environnement !

Prétexter, de plus, que des terres agricoles vouées à l'urbanisation vont être reclassées en agricoles dans le PLU, pour justifier la destruction de terres agricoles par le projet, c'est d'une mauvaise foi hallucinante à l'heure où nombre de spécialistes alertent sur le fait qu'il faut arrêter simplement toute urbanisation ! Tant mieux donc si des terres à urbaniser reviennent comme terres agricoles, mais il ne s'agit en aucun cas de compensation environnementale puisque ces terres sont encore agricoles dans les faits à ce jour !

Quant à l'invitation à une rencontre reçue de Mr Stéphane Bouchonneau et Arnaud Coutensay, promoteurs privés porteurs du projet, nous y opposons une fin de non-recevoir. Nous n'attendons rien de cette rencontre qui vise à nous faire croire au dialogue de leur part. 

Le projet étant déjà bien acté sans que la population ait été consultée, qu'avons-nous à attendre d'une réunion privée avec eux ? 

Aucune réunion publique n'est d'ailleurs prévue alors que le permis de construire va bientôt être déposé, comment croire au dialogue après un tel état de fait ?!

La seule issue possible à ce déni de démocratie et à ce déni de l'urgence climatique, alimentaire et écologique, est l'arrêt pur et simple de ce projet.

Nous continuerons à nous mobiliser activement pour cela dans les mois à venir.

Nous, habitant-e-s opposant-e-s au Surf Park, allons ainsi nous constituer en association pour poursuivre avec des organisations environnementales des actions en justice contre ce projet et organiser des réunions publiques pour informer la population.

Nous invitons donc la population de Saint Père en Retz et des alentours à nous rejoindre.

Contact : nonausurfpark44@gmail.com

 

Nous en profitons pour remercier toutes celles et ceux qui sont venu-e-s se mobiliser le 24 Février à Saint Père en Retz. Grâce à vous qui êtes parfois venu-e-s de loin, on a montrés notre détermination à stopper ce projet insensé ! Les porteurs de projet et le maire ont depuis beaucoup communiqué dans la presse (cf notre communiqué de presse en réponse ci-dessus), ce qui montre leur inquiétude face à cette grosse mobilisation (entre 500 et 600 personnes pour une première manifestation, cela promet pour la suite ;).

Nous pouvons et nous devons leur faire abandonner ce projet, c'est pourquoi d'autres actions sont prévu-e-s dans les mois à venir. On compte sur vous pour venir encore plus nombreux-se-s les prochaines fois. Plus de nouvelles d'ici peu.

En attendant vous retrouverez sur notre page facebook des photos, vidéos et récits de cette belle journée de lutte :

Contre le Surf Park et son monde, la lutte ne fait que commencer !

Journee de resistance au projet de surf park

Journée de résistance au projet de Surf Park à St Père en Retz

Dimanche 24 février, le collectif Terres communes avait organisé une journée de résistance sur le lieu prévu pour le projet de Surf Park à St Père en Retz. Environ 500 personnes se sont déplacées : marche,  pic-nic au soleil, construction de la cabane de la Retz'istance, prises de parole, plantation d'une haie d'arbustes, le tout dans une ambiance bon enfant.

D'autres photos par ici

Panoramique du lieu

Panoramique terrain impacté Surf Park

Un projet contesté

Le vote du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) intégrant le projet de surf park a eu lieu le Jeudi 20 Décembre à 19h30 à la mairie de Saint Père en Retz. Des gilets jaunes venant de la Maison du peuple de St Nazaire et d'autres occupants des ronds-points alentours se sont réunis devant l'entrée de la mairie annexe gardée par des gendarmes. Des prises de paroles ont eu lieu pour dénoncer le manque d'information autour de ce projet. Quelques Gilets jaunes ayant fait le tour de la mairie annexe ont perturbé la réunion des élus en tambourinant sur les vitres puis tous (une quarantaine d'opposants) ont pu rentrer (c'était une réunion publique) et occuper la salle durant 2 heures. Malgré ces perturbations la modification du Plu a été actée car les élus de la communauté de communes Sud Estuaire avaient décidé d'avancer leur réunion et le vote sur le projet :

"Mais ils ont beau être déterminés à vouloir le passer en force aux mépris des générations futures, de la démocratie directe et des crises écologiques, climatiques, agricoles et des ressources en eau, on opposera une détermination bien plus grande encore !
Nous avons déjà prévenu les élu-e-s, une ZAD se prépare ! Il est prévu une marche durant l'hiver/début du printemps vers le site du projet avec un appel à occupation pour une mise en culture en permaculture des terrains. Ne laissons pas le béton recouvrir nos espoirs d’une campagne riche en biodiversité, abondante en eau et nourriture saine, pleine de vie sociale et pérenne !"

 

Tout le monde peut consulter le Plan Local d'Urbanisme à la mairie de St Père en Retz.

En savoir plus :

Collectif Terres Communes

Suivre l'actualité du collectif sur Facebook

terrescommunesretz@gmail.com

 

Plus de 10 ha de terres agricoles bétonnées

La commune de Saint Père en Retz (44) appuie avec force le projet privé d’un surf park de 8,4 ha (création de vagues artificielles sur un bassin de 200 m de long, 75m de large et 2m de profondeur) sur des terres agricoles pérennes.

Ce projet insensé de surf park à 10 km de l’océan prévoit également un complexe sportif avec hôtels et restaurants sur 3 ha ainsi qu’un camping sur 8ha.

Le projet global est soutenu par la communauté de communes Sud Estuaire, le département et le ministère des sports.

Tandis que la ressource en eau devient de plus en plus rare avec l’aggravation des sécheresses et le développement de l’agriculture dopée à l’irrigation, la préservation des terres agricoles est plus que jamais une nécessité pour la vie de nos campagnes.

Sur l’ensemble du PLU communal, c’est 58 hectares que la commune de Saint père en retz prévoit d’urbaniser dans les 10 ans à venir ! Combien de petits projets paysans auraient pu être installés à la place ?, combien de réserves pour la biodiversité auraient pu être mis en place ?

Mais cette commune n’est pas la seule, les nombreux PLU votés actuellement dans le Pays de Retz ne remettent nullement en cause le bétonnage des campagnes, et sans que pour l’instant une opposition franche des habitant-e-s aient lieu. Allons-nous enfin changer la donne ?

Surf snowdonia jonty storey

Commentaires (7)

Niger
  • 1. Niger | 27/03/2019
Quand on sait qu'il y a un très bon spot de surf à St Michel
LE CUNFF
  • 2. LE CUNFF | 06/03/2019
Moi je suis pour :)
presquilegazettenet
  • presquilegazettenet (site web) | 06/03/2019
Vous avez des arguments à présenter ?
Jon BigB
  • 3. Jon BigB | 05/03/2019
Je soutiens fermement la préservation des terres, non seulement de ce genre de loisirs artificiels mais également de la surexploitation agricole, la pollution de nos terres qu'elle soit par le béton ou les pesticides ne m’intéresse pas ...
Loquais michel
  • 4. Loquais michel | 28/02/2019
Cette civilisation de loisirs artificiels est mortifère. Plonger dans la grande bleue à 10 km de là est bien meilleur pour la santé de tous, Les terres agricoles productrices de végétaux à partir du sol et de l'énergie du soleil sont elles aussi garant de notre santé, Ils est crucial de préserver nos terres agricoles et les emplois de proximité qui vont avec...
Benoit Boucher
  • 5. Benoit Boucher | 27/02/2019
Détruire les terres revient à commettre un génocide.
Launay
  • 6. Launay | 27/02/2019
Je soutiens fermement la préservation des terres agricoles

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/03/2019