Round up‏ non merci, action à St Nazaire

C'est bientôt le printemps, avec lui revient l'envie de jardiner mais connaissons-nous bien la dangerosité de certains produits proposés par les enseignes ? Une action a été menée dans ce but à St Nazaire, avec de l'humour pour faire passer l'info :

Mercredi 18 février au matin, la clientèle du Castorama de Saint-Nazaire a été bien surprise de voir une dizaine de personnes en blouses blanches arriver aux caisses avec deux chariots remplis de Round up, bloquant les caisses et distribuant des tracts pendant qu'un des leurs, déguisé en abeille, était poursuivi de rayon en rayon. L'abeille agonisera suite à une -pseudo- pulvérisation du produit !

Action roundup

 

À l'initiative de cette action, le collectif "Round-up non merci!" tentait ainsi d'obtenir de la direction du magasin qu'elle retire ce produit reconnu très toxique sur les organismes aquatiques et notre santé, et déjà interdit dans d'autres pays. La direction n'a pas voulu discuter, préférant faire intervenir la police pour les évacuer après avoir relevé leur identité.

Action roundup

 

Un échec pour le collectif ?  Si celui-ci n'a pas obtenu, comme d'autres fois, que le Round-up soit déréférencé, il s'est au moins fait entendre d'une clientèle globalement compréhensive. Esprit bon enfant mais tous sont convaincus qu'il faut continuer, revenir, rencontrer toutes les autres enseignes, car ce poison non biodégradable se retrouve dans l'eau que nous buvons, les tests urinaires le prouvent: 44 % des français en ingèrent. 

Sophie pour le collectif RUNM.

Action roundup

Commentaires (1)

frederique
  • 1. frederique | 26/02/2015
Bravo pour cette action !

Ajouter un commentaire