Jardinons autrement à Kerjoli

Dimanche 15 mai 2016

Quand je suis arrivée, en début d'après-midi, un petit groupe était occupé à la fabrication d'un sèchoir à plantes :

"Il nous servira à sècher des feuilles, des pétales pour les tisanes mais aussi des tranches de tomates, de pommes etc..." explique Jérémy.

Ce sèchoir se compose d'une structure en bois dans laquelle seront installés des tiroirs (bois/tamis), surmontés d'une plaque de verre (ici : pare-brise) et d'une tôle ondulée :

"C'est un système naturel qui fonctionne à l'air : dans le caisson l'air est naturellement chauffé entre la vitre et la tôle ; l'air entre par le bas et sort en haut... et en passant par le caisson il enlève l'humidité."

Sechoir solaire vitre pare brise

Sechoir solaire photo marieSechoir solaire photo marie

Four solaire

Marie et Jérémy ont fabriqué il y a quelques temps un four solaire parabolique :

"Cette fois il n'y a pas d'évacuation d'air, il doit être étanche et isolé. Pour cela on a utilisé des panneaux de bois qu'on a recouverts d'aluminium et 2 vitres. Il faut bien sûr une ouverture pour déposer le plat. La parabole permet d'augmenter la température, le nôtre monte jusqu'à 150°, la cuisson dure 3/4 h."

Site four solaire : Bolivia Inti

Four solaire

 

Semis et plantations sur buttes

Marie et Jérémy débordent d'imagination et leurs méthodes de jardinage prennent racine dans la permaculture. Des semis et plantations sur les buttes de culture étaient au programme de cette journée, sans plan pré-établi : 

"Faites-vous plaisir" était le seul mot d'ordre.

Plantations sur butte

Des plants de tomates et de courges avaient poussés dans 2 caissettes superposées "pour donner plus de hauteur afin que les plants puissent s'enraciner plus profondément" explique Marie.

Plants de tomates et courges

Quelques idées' eau

"Notre serre est inspirée des serres tropicales : on était obligés d'évacuer l'eau de pluie creusant le centre de la bâche, on a eu l'idée de faire un petit trou à cet endroit pour qu'elle tombe, le long d'un fil, dans la cuve placée juste au-dessous. Quand la cuve déborde elle arrose les plants autour et l'humidité qu'elle dégage est bénéfique à tous les plants de la serre."

Marie et Jérémy ont installé un système de phyto-épuration en creusant 2 petits bassins sur la pente qui part du haut du terrain, les plantes épurent les eaux grises en s'écoulant du 1er bassin de décantation jusqu'au bassin plus bas où elle arrive purifiée et peut servir à l'arrosage.

Phyto epuration

 

Pour terminer cette journée de partage, le film "Il était une forêt" était projeté sur un drap, dans le bois "pour être en complète immersion avec la nature, en écoutant les bruits de la nuit".

"Merci à tous pour ce superbe dimanche passé ensemble, une belle journée de partage, de rire et d'émerveillement. Merci pour vos sourires ! à très vite ! " Marie et Jérémy de l'Arche des possibles :)

Prochain rendez-vous, sur inscription, le 18 juin 2016 : marie-berthaud@live.fr / 07.83.30.30.25

Lire le 1er article "Permaculture à Kerjoli"

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 22/07/2018