Plaidoyer pour protéger les hirondelles en ville

Plaidoyer pour les hirondelles - Communiqué LPO*

Quel plaisir de voir arriver les hirondelles dans nos régions, annonciatrices des beaux jours, et pourtant, elles aussi sont menacées à cause de la destruction de leurs nids par l'homme. Il existe pourtant des solutions.

La LPO diffuse ce petit rappel à la loi : les Hirondelles (comme les martinets noirs) sont des espèces protégées.
Il est donc interdit de les détruire mais aussi de détruire leurs nids, encore plus quand il y a des jeunes dedans !
Nids d' hirondelles à Guérande

Photo prise à Guérande, au-dessus des fenêtres d'un bar accueillant

Ces derniers temps, nous sont signalés plusieurs cas de destruction volontaire (on passera sur les détails sordides ...).
Alors oui, il y a le souci des fientes mais des solutions de cohabitation existent : une planchette peut être posée sous le nid.
Les hirondelles sont insectivores, elles dévorent un nombre considérable d'insectes volants, les moustiques par exemple. Elles nous rendent donc un bien grand service comparé à ce désagrément ponctuel.

Si vous constatez des destructions, n'hésitez pas à prévenir l'office nationale de la chasse et de la faune sauvage ( ONCFS), c'est la police de la nature qui est habilitée à intervenir et à verbaliser si besoin.
La LPO encouragera toujours le dialogue, à trouver des solutions techniques quand des projets de travaux ne permettent pas de faire autrement.
Mais les populations d'Hirondelle rustique et d'Hirondelle de fenêtre ne se portent déjà pas très bien, il est donc de notre devoir de les protéger.
Pour que nous puissions connaître encore le bonheur du retour du printemps annoncé par les Hirondelles !

(Texte publication initiale LPO* Vendée 2017 - mais valable de nouveau cette année)

LPO : Ligue de protection des oiseaux

Nids d hirondellesPhoto prise à Guérande, au-dessus des fenêtres d'un bar accueillant

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau