Oiseaux hivernants sur le traict du Croisic

La pointe de Pen-Bron

"Au travers d'habitats variés tels que les côtes rocheuses, les landes et les pelouses, venez découvrir la diversité des espèces d'oiseaux qui viennent passer l'hiver le long de nos côtes."

Cette invitation à observer les oiseaux hivernants avait été proposée par le groupe LPO Presqu'île le samedi 6 décembre dans l'après-midi. Sur la pointe de Pen-bron, l'endroit est idéal pour observer de nombreuses espèces qui viennent se nourrir sur le traict du Croisic.

Deux longue-vues et des paires de jumelles permettaient d'approcher l'oeil un peu plus près des silhouettes blanches et/ou noires qu'on apercevait au loin.

Sortie lpo oiseaux hivernants traict croisic

A la marée montante, l'heure la plus propice pour l'observation des oiseaux, Claudine, l'animatrice du groupe LPO Presqu'île, nous aidait à identifier les différentes espèces. Les Bernaches cravants sont les plus faciles à reconnaître avec leur livrée noire et blanche et surtout leurs cris d'appel rauques :

"On en compte environ 600 sur ce traict." nous précise Claudine, "elles se nourrissent de zostères et d'algues."

Quelques Mouettes rieuses, des Goëlands (dont un Goëland brun, reconnaissable à ses pattes jaunes), des Huitriers pies, des Canards colvert, des Barges (rousses, à queue noire), des Bécasseaux, un Courlis cendré, une Aigrette garzette, des Tournepierres à collier, des mouettes rieuses, un Pluvier argenté, des Tadornes de belon... tenaient compagnie aux Bernaches cravants dans une belle harmonie, survolés par une Sterne caugek

"Quelques Sternes caugek restent passer l'hiver par ici. On voit plus rarement des Sternes pierregarin. Ce sont les vagues de froid ou les coups de vent qui déclenchent la migration. Il y a eu un décalage cette année, les oiseaux sont arrivés et repartis plus tard dans la saison."

Sortie lpo oiseaux hivernants traict croisic

Plus loin, à l'aide de la longue-vue, on aperçoit des Spatules blanches :

"C''est un oiseau assez rare. En Loire-Atlantique il est présent sur quelques stations : sur le lac de Grand Lieu, en Brière et sur les traicts par ici."

Un Grèbe huppé plonge pour chercher sa nourriture :

"Deux espèces cohabitent, le Grèbe à cou noir et le Grèbe huppé, ce dernier est plus fréquent. On peut faire la confusion entre le Grèbe à cou noir et le Grèbe esclavon, ce n'est pas toujours facile de les différencier car ils sont souvent en plongée !"

Au loin un Grand Cormoran, juché sur une barge, sèche ses ailes :

"Son plumage se gonfle pour faciliter sa pêche en plongée mais, comme il est perméable, le Cormoran doit donc ensuite le faire sécher ; ce sèchage au soleil lui permet aussi une meilleure digestion."

Soudain un magnifique vol de limicoles attire nos regards, leurs gracieux mouvements de va et vient, comme des milliers de petits éclairs blancs, sont fascinants à observer, Barges, Courlis, Chevaliers gambettes et Bécasseaux s'en donnent à coeur joie juste avant de se poser sur les berges de Sissable, en face de Pen-Bron.

Limicoles

Limicoles, Sissable

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, on a la chance de pouvoir observer ensuite un Plongeon :

"Il s'agit très probablement d'un Plongeon catmarin, on le trouve plutôt habituellement en pleine mer." précise Claudine, mais là encore il est bien difficile à suivre dans ses pérégrinations sous-marines !

Un Faucon crécerelle détourne un instant notre attention, facile à reconnaître on peut le voir le long des routes, en vol stationnaire, à la recherche de petits rongeurs qu'il débusque dans les talus.

Presqu'au ras du sol, dans les buissons de soude, un Pipit farlouse cherche sa nourriture non loin d'un Bruant des roseaux.

Faucon crécerelle Pipit farlouse

Nous nous déplaçons ensuite de l'autre côté de la pointe de Pen-Bron afin d'observer les oiseaux marins :

"Au fil de la saison on va pouvoir y voir différentes familles : celle des Alcidés - le Pingouin torda, le Guillemot de troll - la famille des Anatidés - comme la Macreuse, l'Eider à duvet - ou encore celle des Gaviidés - dont le Plongeon (arctique, catmarin).Vous pouvez observer dans la longue-vue une macreuse noire."

Cette sortie LPO, débutée sous un beau soleil, se termine à temps car une averse orageuse, non prévue au programme, nous fait presser le pas vers le parking, on a juste le temps de se rémémorer la liste des oiseaux hivernants que l'on a pu observer cette après-midi du début décembre. Merci à Claudine de nous avoir permis de mieux les connaître !

Lire aussi : Observer les oiseaux sur le traict de Mesquer

Prochaines sorties LPO

Les oiseaux hivernants sur le traict du Croisic

Les oiseaux du traict de Mesquer

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/01/2019