Rendez-vous autour de la mare

Un dragon ! Dans mon jardin ?

Vendredi 9 mars à 20h : Un dragon ! Dans mon jardin ? (Le Croisic)

 

Grenouille ou crapaud ? Triton ou salamandre ? Venez découvrir ces dragons qui peuplent nos jardins ! Présentation des espèces du territoire, échange d’astuces pour les reconnaître et mise en pratique sur une mare alentour, ces petites bêtes n’auront plus de secret pour vous ! 
 
 
 
 
Renseignements et Inscription : 02 40 45 35 96 (CPIE Loire Océane)
Public adulte - soirée de formation
Tarif : Gratuit

Chants autour de la mare

Qui n'a pas pris plaisir à écouter les chants des grenouilles par une belle soirée printanière ? J'habite dans un lotissement de Guérande et pourtant... à une cinquantaine de mètres un bassin d'orage permet aux amphibiens de se reproduire, un peu plus loin plusieurs étangs remplissent le même office.

Il y a quelques mois j'ai creusé une petite mare dans mon jardin de ville car j'avais remarqué le passage de quelques rainettes, crapauds, salamandres et même un triton !

A l'occasion d'une soirée amphibiens proposée par le CPIE Loire Océane, Fabrice Cugny nous a fait découvrir ce petit monde qui vit essentiellement la nuit (photos en bas de l'article).

Soiree amphibiens batz sur mer 2

La famille des amphibiens

Les amphibiens (ancien nom : batraciens) sont classés en deux espèces : les anoures et les urodèles.

Les anoures ont de longues pattes arrières, pas de queue : grenouille verte, grenouille agile, rainette verte, rainette méridionale, crapaud commun, crapaud calamite, alyte accoucheur, pélodyte ponctué.crapaud du jardin

Les urodèles : salamandre , triton palmé, triton crêté, triton de blasius.

Triton et têtards

 

Menaces sur les amphibien

• Dégradation des habitats, comblement, décharge, drainage…
• Fragmentation des habitats : urbanisation, routes, trafic routier
• Pesticides
• Concurrence avec des espèces introduites : écrevisses de Louisianne, poissons

Pourquoi préserver les amphibiens ?


• Préserver les amphibiens et leur milieu de vie pour préserver la biodiversité plus largement

• D’autres espèces profitent des actions menées : insectes, oiseaux, mammifères

• Favorables pour l’homme, son bien-être, sa santé et son jardin 

 moins de pesticides

 plus d’espaces naturels

 Régulation des parasites et nuisibles au jardin

Et bien d’autres encore…

Un Dragon ! dans mon jardin ?

Science participative, cette enquête sur les amphibiens, menée par le CPIE Loire Océane *, permet :

- d' étudier les amphibiens sur le territoire
- d' impliquer les habitants dans l’observation des amphibiens avec des
vigies bénévoles qui pratiquent un suivi régulier ou encore des observations ponctuelles envoyées au CPIE
- de découvrir et connaître les amphibiens pour mieux les protéger : avec la formation des vigies pour reconnaître les espèces, des sorties sur le terrain, des conseils aux habitants

En savoir plus
 

* Un projet régional porté par l’URCPIE et les CPIE ligériens

Résultats de l'enquête

CPIE Loire Océane 2016

19 vigies

80 sites aquatiques

181 observations Résultats

CPIE Pays de la Loire 2013/2015

280 vigies

800 sites aquatiques

2275 observations


 Plus de 60% des sites observés sont des mares ! Mais aussi étang, bassin, source, lavoir, fossé, ornière…  Les ¾ des sites font moins de 100m².

Autour des mares à Batz sur mer

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/02/2018