Rendez-vous autour de la mare

Formations amphibiens : devenez vigie de la nature !

Grenouille ou crapaud ? Triton ou salamandre ? Venez découvrir ces dragons qui peuplent nos mares et jardins !

Dans le cadre de l’opération « Un dragon ! Dans mon jardin ? » portée par l’URCPIE Pays de la Loire, le CPIE Loire Océane vous propose 7 soirées de formation à la reconnaissance des amphibiens :

  • Mercredi 16 janvier à Saint-André-des-eaux à partir de 19h
  • Mercredi 23 janvier à Saint-Lyphard à partir de 19h
  • Mercredi 30 janvier à Donges à partir de 19h
  • Lundi 11 février à Férel à partir de 19h
  • 3 autres soirées seront proposées mais les dates exactes restent encore à fixer : Saint-Malo-de-Guersac, Pont-Château et Prinquiau.

 

Au cours de ces soirées : présentation des espèces du territoire, échange d’astuces pour les reconnaître et mise en pratique sur une mare alentour, ces petites bêtes n’auront plus de secret pour vous !

N’hésitez pas à nous transmettre vos observations d’amphibiens toute l’année, grâce au formulaire que vous pouvez retrouver ici http://www.cpie-loireoceane.com/participer-agir/biodiversite-et-jardin/un-dragon-dans-mon-jardin/ ou par mail à l’adresse dragon@cpie-loireoceane.com.

En cas de doute, vous pouvez nous envoyer vos photos d’amphibiens pour confirmer une identification.

Vous avez une mare près de chez vous et vous aimeriez en apprendre plus sur ses habitants ? Rejoignez le programme « Un dragon ! Dans mon jardin ? ». Lire la suite … Il est accessible à tous, pas besoin d’être un expert pour participer !

Renseignements et inscription : 02 40 45 35 96 (CPIE Loire Océane)
ou contact@cpie-loireoceane.com
(lieux de rendez-vous communiqués à l’inscription)

Avec le soutien financier de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, l’Union Régionale des CPIE Pays de la Loire et la participation des communes de Saint-André-des-Eaux, Donges, Férel, Pont-Château, Prinquiau et Saint-Malo-de-Guersac.

Grenouille de Brière

Chants autour de la mare

Qui n'a pas pris plaisir à écouter les chants des grenouilles par une belle soirée printanière ? J'habite dans un lotissement de Guérande et pourtant... à une cinquantaine de mètres un bassin d'orage permet aux amphibiens de se reproduire, un peu plus loin plusieurs étangs remplissent le même office.

Il y a quelques mois j'ai creusé une petite mare dans mon jardin de ville car j'avais remarqué le passage de quelques rainettes, crapauds, salamandres et même un triton !

A l'occasion d'une soirée amphibiens proposée par le CPIE Loire Océane, Fabrice Cugny nous a fait découvrir ce petit monde qui vit essentiellement la nuit (photos en bas de l'article).

Soiree amphibiens batz sur mer 2

La famille des amphibiens

Les amphibiens (ancien nom : batraciens) sont classés en deux espèces : les anoures et les urodèles.

Les anoures ont de longues pattes arrières, pas de queue : grenouille verte, grenouille agile, rainette verte, rainette méridionale, crapaud commun, crapaud calamite, alyte accoucheur, pélodyte ponctué.crapaud du jardin

Les urodèles : salamandre , triton palmé, triton crêté, triton de blasius.

Triton et têtards

 

Menaces sur les amphibien

• Dégradation des habitats, comblement, décharge, drainage…
• Fragmentation des habitats : urbanisation, routes, trafic routier
• Pesticides
• Concurrence avec des espèces introduites : écrevisses de Louisianne, poissons

Pourquoi préserver les amphibiens ?


• Préserver les amphibiens et leur milieu de vie pour préserver la biodiversité plus largement

• D’autres espèces profitent des actions menées : insectes, oiseaux, mammifères

• Favorables pour l’homme, son bien-être, sa santé et son jardin 

 moins de pesticides

 plus d’espaces naturels

 Régulation des parasites et nuisibles au jardin

Et bien d’autres encore…

Un Dragon ! dans mon jardin ?

Science participative, cette enquête sur les amphibiens, menée par le CPIE Loire Océane *, permet :

- d' étudier les amphibiens sur le territoire
- d' impliquer les habitants dans l’observation des amphibiens avec des vigies bénévoles qui pratiquent un suivi régulier ou encore des observations ponctuelles envoyées au CPIE
- de découvrir et connaître les amphibiens pour mieux les protéger : avec la formation des vigies pour reconnaître les espèces, des sorties sur le terrain, des conseils aux habitants

En savoir plus
 

* Un projet régional porté par l’URCPIE et les CPIE ligériens

Résultats de l'enquête

CPIE Loire Océane 2016

19 vigies

80 sites aquatiques

181 observations Résultats

CPIE Pays de la Loire 2013/2015

280 vigies

800 sites aquatiques

2275 observations


 Plus de 60% des sites observés sont des mares ! Mais aussi étang, bassin, source, lavoir, fossé, ornière…  Les ¾ des sites font moins de 100m².

Autour des mares à Batz sur mer

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/01/2019