Natura 2000 : protection des espèces

La Nature en alerte

La préservation de notre faune, de notre flore et de nos sites naturels dépend des Directives Oiseaux et Habitats, décrites dans les contrats Natura 2000. Aujourd’hui, la Commission européenne envisage de remettre en cause ces lois, ruinant des années de progrès et de succès de conservation. Sans les Directives Oiseaux et Habitats, le Faucon crécerellette ne serait plus là...

Une nature protégée est une nature qui nous protège. Aux côtés de la LPO et de nombreuses associations environnementales, répondez à la consultation de la Commission en clic :

https://www.lpo.fr/mobiliser/la-nature-en-alerte

Les objectifs et les actions de Natura 2000

L'association Bretagne Vivante Estuaire Loire Océan organisait, le 10 décembre 2010 à St Nazaire, une conférence sur les actions entreprises dans le cadre de Natura 2000, sur les marais de Guérande et du Mes, animée par Philippe Della Valle. Un sujet qu'il connait d'autant mieux qu'il travaille à la direction de l'environnement de Cap Atlantique en tant que chargé de mission.

Le réseau Natura 2000 a deux objectifs :

  • préserver la diversité biologique.
  • valoriser le patrimoine naturel de nos territoires.

Le maillage de sites s’étend sur toute l’Europe : le vol des oiseaux migrateurs nous rappelle avec poésie que la nature et sa préservation n’ont pas de frontières.

Les deux textes de l’Union les plus importants sont :

  • La directive « Oiseaux » de 1979 qui propose la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne, en ciblant 181 espèces et sous-espèces menacées qui nécessitent une attention particulière.
  • La directive « Habitats faune flore » de 1992 qui établit un cadre pour les actions communautaires de conservation d’espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leur habitat naturel.

L’Union Européenne a choisi d’agir pour la conservation de la biodiversité en s’appuyant sur un réseau cohérent d’espaces désignés pour leur richesse particulière.

Les pays européens sont très diversement partagés en ce qui concerne le pourcentage de sites qu'ils désignent pour chacun d'eux, cela va de 30% pour le pays le plus doté, la Slovénie, à 8% seulement pour le Royaume-Uni. La France ne fait pas figure de proue en affichant seulement 12% pour l'ensemble des régions. La région Pays de la Loire est à la traîne avec seulement 4% de sites sur son territoire.

Chaque site est supervisé par un comité de pilotage qui définit les objectifs à atteindre pour le maintien ou l’amélioration de l’état de conservation des habitats naturels et des espèces.

Au sein du réseau européen Natura 2000, la France a fait le choix d’une gestion contractuelle et volontaire des sites, en offrant la possibilité aux usagers de s’investir dans leur gestion par la signature de Contrats de gestion et de la Charte Natura 2000.

Ces contrats sont appelés des MAE - Mesures Agro Environnementales - lorsqu'ils sont signés par des agriculteurs. Les MAE visent à pérenniser la gestion extensive des prairies humides, pâturages modérés, fauche tardive, l'entretien des mares ou la gestion des marais-salants. D'une durée de cinq ans, elles succèdent aux anciens contrats d'Agriculture Durable.

Elles sont signées entre un exploitant agricole et l'État. Le terme agriculteur regroupe les professions de cultivateur, éleveur, conchyliculteur et paludier.

Il existe également les contrats Natura 2000, signés par tout propriétaire ou gestionnaire de terrains non agriculteur, pour mettre en œuvre des actions de restauration de la biodiversité.

 

Natura 2000            

Les oiseaux du Traict de Mesquer

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/09/2017