Contre la bétonisation du site du Carnet

Nettoyage de la zone saccagée par les bulldozers

Dimanche 20 septembre 2020, à l'appel du Collectif Stop Carnet, un ramassage des déchets était organisé, dans le cadre de la journée World Clean Up Day, sur le site du Carnet, en bord de Loire. Le ramassage a eu lieu dans la partie de la zone qui a été saccagée par des bulldozers venus arracher le baccharis, sur plusieurs centaines de mètres : les gros engins n'ont pas fait dans le détail et ont détruit une partie de la roselière et défoncé des berges...

Un groupe de personnes sensibles à l'environnement ont effectué un nettoyage dans les roselières, près des berges où de nombreux déchets plastiques ont été déposés au fil des années par la Loire. Plusieurs sacs poubelles ont pu être remplis !

Ramassage dechets au Carnet

Pour plus d’informations sur les travaux déjà commencés au Carnet que la ZAD du Carnet a réussi à bloquer :
 

- https://stopcarnet.fr/le-projet-du-grand-port/

Au retour j'ai parcouru la zone ensauvagée le long des berges et j'y ai vu des plantes qu'on ne croise plus autant comme la saponaire, l'asperge sauvage ; j'ai entendu un véritable concert de rainettes, j'ai vu voler des libellules de toutes tailles, entendu des oiseaux.... comment imaginer que tout cela serait un jour bétonné pour laisser la place aux industries ? Il y a assez de friches industrielles et d'ici quelques années encore davantage...

Nature sauvage du Carnet - libellule

La Zad du Carnet a besoin de soutien, humain et matériel (notamment des planches, des tôles...), voir la liste par ici

En savoir plus :

Le site du Collectif Stop Carnet / Collectif Stop Carnet sur Facebook

Le site de la Zad du Carnet / Zad du Carnet sur Facebook

https://reporterre.net/Face-aux-oppositions-le-projet-industriel-du-Carnet-vacille

https://lareleveetlapeste.fr/la-zad-du-carnet-symbole-dune-lutte-contre-la-betonisation-a-outrance/

 

 

 

Balade nature et ramassage déchets en bord de Loire

Zone saccagée par les bulldozers

Site du Carnet

Manifest'action du 30 août 2020

Plus de 1000 personnes ont participé à la Manifest'action du 30 août 2020 organisée par le Collectif Stop Carnet sur le site naturel menacé de travaux au Carnet : destruction de zones humides en Bord de Loire, disparition de 116 espèces protégées, dragage massif de la Loire, artificialisation de 110 ha de zones humides, impact fort sur l'habitat des oiseaux migrateurs... un projet emblématique de ce qu'on ne veut plus pour l'avenir. Ce week-end de mobilisation précédait une menace de travaux qui débuteraient dès le 31 août.... des militant.e.s sont restés sur place pour s'opposer à ces travaux, d'autres les ont rejoints tôt le matin. Un appel est lancé pour la suite :
 
La résistance s'organise au Carnet.
L'accès au site est désormais bloqué, les bulldozers ne se sont pas montrés mais les travaux de la première phase (élimination des plantes invasives, phase déterminante pour la poursuite des travaux) peuvent avoir lieu jusqu'au 20 septembre et des travaux de destruction de l'île avaient malheureusement déjà commencés avant l'implantation de la résistance sur place.
La zad du Carnet a besoin d'une aide quotidienne sur place pour résister aux engins et s'opposer à la destruction de 110ha de zone naturelle et de mosaïque de biodiversité : résistance sur place, dons de matériel et de nourriture.
 
 
Manifest' action site du Carnet 30 aout

Manifest'action du 30 août

Menaces de travaux imminents sur la zone du Carnet

Stoppons le projet Industriel sur le site du Carnet à Frossay, en rive sud de l'Estuaire de la Loire.

Des travaux sont prévus dès le lundi 31 août sur le site du Carnet à Frossay, en rive sud de l'Estuaire de la Loire. Une société d'intérim a été missionnée pour trouver des chauffeurs de bulldozers avec GPS afin de débuter des travaux.

Tout est détaillé sur ce qu'ils comptent faire jusqu'à fin Septembre sur la page 13 de l'arrêté prefectoral de 2017 concernant toute la zone du Carnet :
 
Bulldozers pour décaper sur 30cm de terre toutes les zones où seraient présents du baccharis et mise ensuite en décharge de la terre arable et du baccharis (alors que sur de nombreux autres sites naturels dans le 44, en Brière et au lac de grand lieu notamment, du baccharis et de nombreuses autres plantes invasives sont présentes, mais les interventions ne se font pas au buldozer mais à la débroussailleuse et à la tronçonneuse ou au désherbeur thermique...
 
Ces travaux sur la zone compensatoire de 285ha du site du Carnet (395ha au total en comprenant le projet industriel) sont indispensables pour mener à bien la deuxième phase de chantiers qui concerne les mesures compensatoires, zones compensatoires elles-mêmes indispensables pour détruire les zones humides du site du projet industriel du Carnet (déplacement des espèces avant remblaiement).
 
C'est pourquoi il faut absolument que ces travaux soient stoppés. Que ce soit pour la destruction sur le site naturel de la zone compensatoire mais aussi parce qu'ils conditionnent l'avancée de l'aménagement (destruction) du site industriel du Carnet ! Ces travaux entraîneraient la destruction et l’artificialisation de 110 ha de zone naturelle, abritant 116 espèces protégées dont plusieurs sont menacées de disparition et la destruction de 51 ha de zones humides :
 

Destruction de 51 ha de zones humides précieuses, en bord de Loire

Disparition locale de 116 espèces protégées

Dragage massif de la Loire pour remblayer le site (environ 500 000m3 de remblais seront nécessaires)

Artificialisation de 110 ha de zone naturelle et sauvage pour l'aménagement d'un parc eco-technologique, livré "clés en mains" par le gouvernement aux industriels, en zone submersible !

Impact fort sur les habitats des oiseaux migrateurs (dont le phragmite aquatique, passereau migrateur menacé d'extinction en Europe) qui viennent notamment trouver refuge au Carnet. Lieu de repos et d'alimentation, ce site fait partie des dernières voies migratoires, autour de l'estuaire de la Loire, protégées des nuisances de l'activité humaine.

Ce projet industriel est emblématique de tout ce qu'on ne veut plus pour notre avenir.

Pour éviter la destruction de cette zone naturelle, car il est plus que temps de stopper la bétonisation une mobilisation importante est organisée les 29/30 Août 2020.

Pétition contre le projet du Carnet :
https://www.change.org/p/grand-port-maritime-nantes-saint-nazaire-stop-carnet-non-a-l-artficialisation-de-110ha-de-zone-humides-en-bord-de-loire-d212cf74-f512-4c70-bcd5-f3ce35169791

Lien d'inscription à la newsletter du collectif StopCarnet :
https://lists.riseup.net/www/info/stopcarnet_newsletter

Site du Carnet - Eté 2020

Panorama du site qui serait impacté

Site du Carnet

Rassemblement du 17 juin 2020

Reportage de Joëlle Nicolle-Ronnet, merci à elle !

Contre la réintoxication du Monde le 17 juin 2020
Stoppons le Carnage prévu au Carnet ! Préservons l’Estuaire de la Loire !
Destruction sur 110ha d’une zone naturelle, dont 51ha de zones humides, prévue à partir de fin 2020 pour un projet industriel en zone submersible en rive sud de l’Estuaire de la Loire !
Le porteur de projet, le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire, comprenant l’Etat, la région, le département, l’agglo de Saint-Nazaire et Nantes Métropole ainsi que YARA, ENGIE, GENERAL ELECTRIC, TOTAL, CARGILL, continuent à vouloir faire du profit à court terme au détriment de la population locale sans prendre en compte les risques industriels, l’impact de la bétonisation des bords de la Loire, la pollution qu’elle engendrera au long terme, la menace forte que cela fait peser sur les populations riveraines de la Loire, qui ont un impact important sur le climat et la biodiversité.

Carnet 2

Voir plus de photos sur ce lien

Rassemblement du 2 décembre 2019

Un projet de 110 ha de zone industrielle détruisant une zone naturelle remarquable et inondable en bord immédiat de la Loire, vous trouvez cela sensé ?
C'est bien ce que prévoit à partir de 2020 (début des travaux), l'UE, l'Etat, la région et le département dans le cadre de l'extension du Grand Port Maritime Nantes-Saint Nazaire sur la zone remarquable de l'île du Carnet à Frossay, près de Paimboeuf (44) !

Une partie de la zone qui serait impactée
A l'appel du Collectif Terres communes un rassemblement a eu lieu sur le site du Carnet le dimanche 1er décembre 2019. Un site qui a déjà été défendu il y a des années contre un projet d'installation d'une centrale nucléaire (Lancé à partir de 1974, celui-ci rencontra une forte opposition de la part de la population, et finit par être abandonné définitivement en 1997)

Le boulevard des illusions

La route qui avait été construite à cette époque a été rebaptisé par la suite "Le boulevard des Illusions"



A l'heure où les scientifiques nous alertent sur l'urgence de préserver la biodiversité des zones humides, de diminuer notre production industrielle et notre consommation énergétique, de ne plus bétonner les bords de fleuves - une partie du site avait été submergée lors de la tempête Xynthia... or avec la hausse du niveau des océans un accident industriel avec son cortège de pollution est certain - et de cesser d'artificialiser tout court les zones agricoles et naturelles, les autorités misent encore une fois sur les intérêts à court terme au détriment de l'avenir du vivant et des générations futures.

Marche vers la zone compensatoire

Malgré les intérêts énormes en jeu dans ce projet (avec Alstom déjà positionné, filiale de General Electric et Total dans la présidence du port Nantes-Saint Nazaire portant le projet) et la date proche des travaux (fin 2020), il est impossible de laisser passer ce projet qui n'a à ce jour soulevé aucune protestation...
Il représente tout ce que nous devons cesser de faire : bétonner des zones humides remarquables en bord de fleuve soumis aux submersions, de plus pour des activités industrielles qui même si elles se prétendent vertes, nécessiteront des produits polluants et métaux rares (provenant des pays du sud) et dégageront des gaz à effet de serre pour la production.

Rassemblement contre la bétonisation du bord de Loire
La mobilisation du dimanche 1er Décembre 2019 avait pour but de démontrer notre opposition à ce genre de projets complètement insensé qui participe de la destruction de notre futur commun.

Ce premier rassemblement a été l'occasion de découvrir le magnifique site du Carnet, d'expliquer ce en quoi consiste ce projet et de discuter ensemble sur la suite à donner à la mobilisation.

Rassemblement contre la bétonisation du bord de Loire

En savoir plus sur le blog de Terres Communes par ici 

Carte des alentours

* Le port Nantes-Saint Nazaire portant le projet avec les collectivités locales, l'Etat et la région est un des principaux importateurs en France d'hydrocarbures (Raffinerie Total) et le premier importateur de soja d'Amérique du sud (Cargill Saint-Nazaire), un projet industriel agrandissant leur port et leur profit avec en plus une touche de greenwashing, ils ne pouvaient pas rêver mieux...

Lire aussi l'article de La Relève et la Peste "Le Port de Saint-Nazaire veut bétonner 110ha de zones humides sous le label de la « transition énergétique »

Commentaires (4)

Emmanuel Macron
  • 1. Emmanuel Macron | 01/09/2020
Bravo pour votre article.

Il existe de nombreux sites industriels en friche, déjà bétonnés et à l'abandon. Pourquoi détruire toujours plus la nature et d'espèces vivantes protégées ?
"Dis Grand-mère, c'était quoi un oiseau ?"

La gorette Johanna Rolland (Maire de Nantes), le porcinet David Samzun (Maire de Saint-Nazaire) et le pantin Emmanuel Macron, prenez garde ! Le peuple est maintenant écolo et très énervé.
Qu'ils n'oublient aveuglément leurs fiascos retentissants d'aéroport à Notre Dame des Landes et de centrale nucléaire au Carnet.
Bis repetita
Legris Françoise et Yvon
  • 2. Legris Françoise et Yvon | 06/12/2019
Pourrez-vous nous informer sur la date d'un prochain rassemblement. Merci
Cordialement
FL
presquilegazettenet
  • presquilegazettenet | 06/12/2019
Bonjour, Pour vous tenir informé il y a en bas de l'article les liens nécessaires pour cela soit celui vers le blog du Collectif qui lance les appels soit vers sa page facebook.
Septier
  • 3. Septier | 03/12/2019
Nous avons réussi dans le passé à chasser cet absurde projet que fût la construction d 'une centrale nucléaire sur le site du Carnet.J'ai toujours eu de la affection pour cette terre. Ne les laissons pas réaliser leur funestes constructions.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 21/09/2020