Un sport à la portée de tous : le longe-côte

Simple, doux et tonique à la fois

S'il est un sport d'eau simple à pratiquer - toute l'année pour les plus courageux - doux et tonique à la fois, sollicitant tous les muscles, permettant de se vider la tête et de se sentir zen après l'effort, nécessitant peu de frais d'équipement et aucun abonnement... c'est bien le longe-côte !

Le longe-côte ou la randonnée aquatique est un sport pratiqué à l'origine dans le nord de la France (Dunkerque, Bray-Dunes), sur des plages de sable, consistant à marcher avec de l'eau jusqu'au diaphragme en s'aidant éventuellement d'une pagaie pour avancer.

Depuis 2010 le concept s'est diffusé et des clubs de longe-côte se sont créés en région PACA, en Normandie, en Bretagne... jusqu'à couvrir l'ensemble des littoraux de France avec des implantations à l'étranger.

Source Wikipédia

Longe-côte dans les vagues

Toute l'année

J'ai commencé à pratiquer le longe-côte lors de l'été 2015, soleil et températures agréables sont plus attirants pour débuter. Il suffit de suivre le groupe, chacun marchant à son rythme sur une durée d'une heure, aller-retour.

Au moment où j'écris ces lignes, l'automne vient de commencer.. les plus courageux continuent pendant toute la saison hivernale !

Bénéfique

On peut comparer cette marche dans l'eau - au-dessus de la taille - à une forme de randonnée, elle sollicite les muscles des jambes mais aussi le reste du corps, notamment les bras que l'on plonge tour à tour dans l'eau pour s'aider à avancer. L'important est d'avoir le dos immergé, pour ne pas forcer sur le bas de la colonne vertébrale.

C'est un sport doux que l'on peut pratiquer longtemps, l'effort est présent certes - à la fois tonique et peu intense - et si on est un peu fatigué à la fin de la marche c'est d'une manière agréable : on se sent zen !

Par tous les temps

Par temps calme, la discipline peut se pratiquer soit de manière légère, soit de manière intensive en augmentant la vitesse d’enchaînement du mouvement des jambes.

Par mer agitée, le mouvement s'accompagne de périodes de franchissement de vagues... même en été il peut y avoir de bonnes vagues sur le bord de l'océan atlantique ! C'est à la fois attirant (avec de bons éclats de rire) mais cela peut aussi en effrayer certains, c'est à chacun de voir s'il a envie de tenter ou non ces jours-là.

Longe-côte dans les vagues

 

L'équipement

Seuls frais à prévoir : l'équipement de base, celui de toute personne évoluant en milieu marin. L'été est donc bien la meilleure saison pour commencer car on peut essayer en maillot de bain, après ce test on peut choisir ensuite d'investir dans une combinaison.

Shorty

Le shorty - Les chaussons

BottinesChaussons Gants

Bottines ou chaussons - Gants 

Quand les températures baissent on troque le shorty contre une combinaison intégrale - 3-4 ou 5 mm pour les plus frileux comme moi mais... plus la combinaison est épaisse plus les mouvements sont difficiles -.

Après le longe-côte il est indispensable de bien rincer à l'eau douce sa tenue, tant que les douches sont opérationnelles c'est possible de le faire directement sur la plage mais à partir du mois d'octobre c'est terminé, il faut alors le faire chez soi.

Sèchage Combinaison intégrale

En savoir plus sur le longe-côte

Il y a possibilité de rejoindre des séances payantes avec un coach sportif mais chacun peut le faire tout simplement seul.e ou avec un.e ami.e, à son rythme et à sa manière : attention cependant à garder le dos droit lors de cette pratique, avancer rapidement en se courbant est déconseillé pour le dos (conseil prodigué par un kinésithérapeute).

De plus en plus d'adeptes se lancent dans la pratique de ce sport et on se croise en se saluant d'un sourire ou en échangeant une plaisanterie. Les promeneurs sur le bord nous observent et nul doute que ça donne l'envie à certains d'essayer à leur tour !

En savoir plus sur le longe-côte

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/06/2020