Sentier du littoral : de Pen-Bron à la Turballe

La fin de l'hiver est propice aux balades sur le littoral, l'occasion pour moi de faire un reportage sur les sentiers : de Pen-Bron à Pénestin il y a 42 kms à parcourir et qu'ils soient de terre, de sable ou de graviers, ces sentiers souvent empruntés sont une véritable richesse de notre patrimoine.

"Le sentier littoral, appelé également "sentier des douaniers", est le chemin côtier qui longe l'océan sur le littoral français. La randonnée sur le sentier littoral doit répondre à deux exigences : accueillir les promeneurs dans de bonnes conditions et préserver les milieux naturels qui lui sont associés (dunes, côte rocheuses, petites formations herbacées, zones humides,…)." source Cap Atlantique

Je commence mon parcours par le sentier de Pen-Bron, le plus proche de Guérande :

sentier Pen-Bron 

sentier Pen Bron

Ce sentier longe la réserve des prés-salés du traict : obione, soude maritime, lavande de mer (protégée), salicornes... on peut regarder mais ne pas piétiner. Sur le côté opposé, des plantes dunaires à respecter : immortelles des dunes (à bonne odeur de curry), liseron des sables, pavot cornu, plantain corne de cerf, orpin, giroflée des dunes, euphorbe maritime.... 

plante maritime chardon sable giroflée dune

Photos : euphorbe maritime, chardon maritime, giroflée des dunes.

Ce n'est vraiment pas la saison pour prendre des photos de fleurs...je vous conseille donc d'aller jeter un oeil sur les sites listés à la fin de l'article si vous voulez en savoir plus sur les plantes dunaires.

Le sentier contourne ensuite le centre marin de Pen-Bron, à portée de vue du Croisic, ses bateaux de pêche, ses maisons de charme...

C'est après avoir dépassé le centre marin qu'on peut se rendre compte des importants travaux d'aménagement qui ont été effectués entre 2003 et 2008 par la commune de La Turballe, en partenariat avec Cap Atlantique, sur cette partie du littoral afin de protéger la dune de Pen-Bron, le massif dunaire le plus remarquable du littoral de Loire-Atlantique.

sentier Pen-Bron pancarte sentier littoral sentir pen bron

Des ganivelles empêchent, en partie, la dispersion du sable et canalisent le public pour éviter le piétinement de la végétation à protéger.

"Créé par l'action combinée des marées et du vent, la dune est formée par une accumulation de sable, fixée par une végétation spécifique". source Cap Atlantique

 

Un peu plus loin,  ce sentier à la déambulation aisée est remplacé par un sentier plus naturel : du sable fin, on prend alors vraiment la juste mesure du suberpe paysage dunaire :


sentier Pen Bron
 Sentier du littoral : de Pen-Bron à la Turballe

dune Pen Bron dune Pen Bron

 


ganivelle ensablée
 dune pen bron

 

Malgré la protection des ganivelles, le vent continue de façonner à sa guise le paysage dunaire, par endroits on ne voit pratiquement plus la barrière... totalement ensablée. La fatigue de la marche dans le sable s'oublie vite en admirant ce paysage unique.

Certains endroits sont clairsemés, d'autres plus végétalisés. On y observe des giroflées, du chiendent maritime, des oyats, des chardons maritimes...

chardon maritime chiendent maritime

oyats pin ensablé

Photos : chardon maritime, laîche des sables (carex), oyats, pin maritime ensablé (!). Ces plantes sont indispensables au maintien de la dune.

Ce sentier ensablé se poursuit jusqu'à la Turballe. Les constructions balnéaires remplacent alors la dune. Tout d'abord les bâtiments du VVF puis les rangées de maisons secondaires aux volets fermés plusieurs mois de l'année.

Hors saison ces "yeux fermés" sur l'océan c'est un peu triste...

Un bémol sur ce parcours : la vision peu sympathique de déchets plastiques sur la partie de dune près de la plage (lire l'article déchets de plage).

L'éducation à l'environnement est une priorité pour qu'à l'avenir nous puissions continuer à arpenter notre beau littoral.

sentier Pen Bron sentier la Turballe

En savoir plus : 

 

Commentaires (2)

FRANc
  • 1. FRANc | 27/02/2012
J' ai souvent emprunté ce chemin. Merci pour les noms des plantes, que je ne connaissais pas.
Très belles photos, bravo!
presquilegazettenet
  • presquilegazettenet (site web) | 27/02/2012
Merci Fran, Nous avons en effet bien de la chance d'habiter le littoral ! J'empruntais souvent ces sentiers et j'ai eu envie d'approfondir la découverte... pour l'instant je me suis arrêtée à Piriac mais je compte continuer petit à petit... jusqu'à Pénestin, un vrai bonheur ! Bonne journée, à bientôt sur une expo :) Jacinte

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/05/2014