Les Alcidés : pour la faune sauvage victime de la pollution

Communiqué des Alcidés

Vous avez été très nombreux à répondre présents à notre appel et nous vous en remercions.
Vous avez apporté tout le matériel dont nous aurions eu besoin pour la mise en œuvre d’un dispositif exceptionnel d’urgence. 
Merci à vous (et vous êtes très nombreux) qui avez proposé votre aide et envoyé les plannings de vos disponibilités, merci à vous qui avez ramené des aliments pour les animaux, et à vous bricoleurs qui avez fabriqué des objets de toutes sortes...
Merci à Christophe qui tient la poissonnerie de Kerlédé et qui répond présent depuis des années pour venir en aide aux oiseaux marins, en nous fournissant du poisson adapté lorsqu’il y en a besoin.
Merci à la carène, et merci aux associations qui ont relayé spontanément l’appel à leurs adhérents. 
Le matériel et les aliments sont précieusement conservés et serviront quoi qu’il en soit.
 
 
Concernant cet appel, grâce à vous, nous avons désormais tout ce qu’il faut. Nous n’avons plus besoin de rien (excepté les bouillottes).
Vous pouvez donc cesser de nous apporter nourriture et matériel. 
 
 Voici le dernier point de la situation : les conditions (courants marins, météorologie) ont fait dériver les nappes de fioul plus au sud. 
 Certaines opérations antipollution ont lieu en mer. Elles ont été facilitées par la météorologie clémente de ces derniers jours.
 Désormais la préfecture maritime exclu tout risque de marée noire. Mais du fioul lourd devrait se déverser cette semaine sur le littoral sous forme de galettes, très probablement plus au sud.
 À ce jour, quelques oiseaux se sont échoués sur le littoral atlantique sud, pas encore sur les plages de Loire-Atlantique.
 
 Même si aujourd’hui nous excluons donc de nous trouver dans un contexte de marée noire, nous restons très vigilants, car il est toujours possible/probable que nous recevions des oiseaux mazoutés, ayant rencontré quelque part sur leur route au large de nos côtes, ces hydrocarbures.
Grâce à vous, nous nous sommes préparés à les recevoir et à assurer les soins d’urgence, puis à les transferer au CVFSE ( Centre Veterinaire de la faune sauvage et des écosystèmes) dans des conditions désormais posées, cadrées et organisées en amont.

Nous ferons un bilan dans quelques semaines, sauf si un changement brutal de situation devait se produire.

 
Nous nous lancerons bientôt dans une extraordinaire aventure : nous avons pour projet d’élaborer un centre de soins et de réhabilitation exclusivement réservé à la faune sauvage autochtone en détresse , sur la commune de Saint-Nazaire.
Ce projet se fera très probablement en partenariat avec le CVFSE.
Il est prévu que ce centre soit équipé de plusieurs postes de nettoyage dédiés aux oiseaux mazoutés ou souillés , d’une infrastructure permettant l’hospitalisation  et d’un ou plusieurs bassins de réhabilitation pour les oiseaux marins.
 
Les actualités et les différents naufrages de cargo nous rappellent aujourd’hui à quel point il est important que des centres tels que celui-ci existent pour faire face à des situations de crise. 
Mais il faut aussi garder à l’esprit que tous les hivers, des oiseaux mazoutés s’échouent sur notre littoral , victimes de dégazages, et que cette pollution chronique non médiatisée, est responsable d’échouages nombreux, sans que personne n’en soit informé...
 
Ce centre aura aussi pour vocation la mise en place d’échanges entre associations, la sensibilisation auprès des enfants, ainsi que l’établissement de partenariats avec des écoles, mais nous en reparlerons en temps voulu...
 
Si vous souhaitez soutenir ce projet, nous mettrons dans les semaines et mois à venir une plate-forme de financement participatif.
 
 
Si vous le souhaitez, vous pouvez adhérer à l'association les Alcidés car plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids auprès des différentes autorités,organisations et collectivités susceptibles de soutenir et financer ce projet. 
Parallèlement, un tel projet ne pourra voir le jour que dans une action et motivation collective.
 
Dans quelques semaines l'association Les Alcidés organisera une réunion d’information pour ce projet de centre de soins et réhabilitation de la faune sauvage en détresse.
 
 
Agnes Wigdorowicz 
Fabrice Dupont 
 
Association "Les Alcidés" sans but lucratif
 
 
 

Aux passionnés de la faune sauvage, appel de l'association Les Alcidés

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un cargo le « Grande America » a fait naufrage à 330 km des côtes bretonnes.

Avec à son bord plus de 2000 véhicules, des milliers de tonnes de fuel, plusieurs centaines de containers dont 45 remplis de produits toxiques : 85 tonnes d’hydrogénosulfure de sodium, 16 tonnes de white-spirit, 14 tonnes de phosphate de zinc, 9 tonnes d’aérosols, 720 tonnes d’acide chlorhydrique, 82 tonnes d’acide sulfurique, 320 conteneurs de matières non dangereuses et 2 100 véhicules dont 1 212 voitures, 44 engins de chantier, 20 bus et 43 poids lourds, 2 200 tonnes de fioul lourd, 190 tonnes de gazole marine et 70 000 litres d’huiles. 
Voilà ce que le naufrage du "Grande America" a balancé dans l'océan...

Si nous faisons appel à vous aujourd’hui, c’est parce qu’il est possible que la Loire Atlantique soit impactée et que nous ayons à recevoir des oiseaux mazoutés à St Nazaire .

Dans cette optique, l’association « Les Alcidés » se prépare sérieusement à accueillir une faune sauvage intoxiquée.
Cette préparation demande une méthodologie précise et une bonne organisation.

Pour ce faire, nous avons besoin de référencer les bénévoles qui pourraient venir sur le site pour aider à sa mise en place : montage /démontage d’une éventuelle tente, son administration, les A/R pour faire des courses (alimentation, matériel..), des ramasseurs (sur les plages) , des transporteurs pour transférer les oiseaux au CVFSE de Nantes.
La liste des besoins n’étant pas exhaustive  et il y aura beaucoup à faire ...

En parallèle, nous recherchons de toute urgence des poissons surgelés de petite taille exclusivement (éperlans, Joel) pour nourrir les oiseaux. Si vous en trouvez (ce n’est pas évident), vous pouvez les apporter à la clinique en veillant à ne pas rompre la chaîne du froid. Pensez à faire établir des factures au nom des « Alcidés » si vous souhaitez être remboursés.

Nous recherchons aussi des bouillottes, des cartons propres pliés, de la corde, du papier journal ainsi que du gros scotch. (du vrai journal, pas des revues ) pour le moment n'apportez rien d’autre que ce qui est cité.

Si vous souhaitez être à nos côtés pour ces actions, il suffit de répondre (exclusivement par mail) en notifiant vos disponibilités, sur quelles actions vous pouvez vous rendre disponible ( transport à Nantes, bricolage, récolte, montage de la structure etc..) et quel matériel vous pouvez ramener.

Unissons nos forces pour agir sur le terrain en faveur de la faune sauvage en détresse avec sang froid, efficacité et organisation.

En fonction des retours , (et des besoins que nous ne pouvons pas évaluer pour le moment ) nous nous tenons prêts à mobiliser nos bénévoles.

En vous remerciant pour l’attention que vous aurez porté à ce message, et à votre adhésion et sympathie envers l’association « les Alcidés »

Bien à vous 
Les présidents de l'association Alcidés

Agnes Wigdorowicz
Fabrice Dupont

Contact via Facebook

 

guillemot-soigne.jpg

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/03/2019