Que faire du pain ou de la brioche rassis ?

Autrefois, au temps béni où l'on ne jetait rien, le pain rassis se mangeait comme cela, un vrai régal !

 

Quelques idées trouvées sur la page Facebook du Changement par la consommation :

1- Soit vous lui redonnez vie en le mouillant avec de l'eau et en le passant au four. Il redeviendra croustillant. Cela marche surtout pour le pain, la brioche redeviendra juste un peu plus tendre.

2- Soit vous le transformez en plat sucré. Il suffit de le tremper quelques minutes dans du lait, ou du lait de riz ou de soja. Ensuite, battez un œuf (ou deux en fonction de la quantité de pain). Faites chauffer de l'huile dans une poêle, passez le pain trempé dans l’œuf, puis faites le dorer dans la poêle chaude. Une fois doré, saupoudrez de sucre ou servez avec de la confiture. C'est un régal !

Astuce récup tirée du livre "Trucs et astuces de nos mamies". chez Anagramme Éditions.

«  Et ça se nomme... "Pain perdu".

-              Pour le pain rassis, si vous n'aimez pas trop le sucré, vous pouvez aussi le faire tremper dans une sauce tomate bien aillée, avec des herbes, rajouter vos fonds de fromage dessus et faire gratiner au four ..., en tartines c'est bien, mais si c'est des petits morceaux de pain, en gratin c'est possible aussi ...

-              Chez nous, on n'attend pas qu'il soit rassis  On coupe le restant du pain du jour en tranches, le soir même, et on les met telles quelles dans un des bac du congelo. Elles se gardent plusieurs mois sans problème. Il suffit ensuite de les mettre dans le toaster... et c'est prêt !

-              On peut aussi faire de "la soupe au lait". On découpe le vieux pain en morceaux, on les met dans une casserole, on les recouvre de lait et de sucre, et on fait cuire...ça fait une potée que les enfants aiment généralement bien.

-              On  peut aussi en faire des croûtons en les faisant rissoler dans de l'huile d'olive, dans une salade c'est très bon.

-              Le  pain sec je le broie au blender et je l'utilise comme farine dans les gâteaux (pas en remplacement complet bien sûr mais jusqu'à 50-60% ça passe très bien). Sinon je le donne à mes voisins qui nourrissent leurs lapins avec ... ou encore aux piafs l'hiver ... bref, il n'est jamais "jeté".

-              Pain perdu. . Pudding. . Farce. . Garlic bread pain au four frotté à l’ail !

-              Croutons, pain perdu suédois.

-              Pain perdu, pudding, soupe aux choux, croutons maisons pour la soupe ou les salades (en les faisant revenir dans l'huile d'olive dans une poêle, aillés ou pas), soupe à l'oignon gratinée, bruschettas maisons... La liste est longue et je ne jette jamais de pain, je suis même souvent en recherche de pain dur maintenant !

-              Au beurre le pain crotté, au beurre !

-              Bodding" cher aux belges... (pudding) chez nous avec des petits raisins trempés 24 h dans du rhum... et la forme à gâteau d'abord bien enduite de sucre pour faire caraméliser.

-              On  peut également faire du pudding (500 g de pain sec, 1 litre de lait, 4 oeufs) et ensuite laisser libre cours à son imagination. Sucré en ajoutant soit du sucre (avec éventuellement un alcool rhum ou cointreau), du chocolat, des fruits confits... Salé en ajoutant des lardons, olives, thon... Cuisson au four : 30 minutes

-              De la panure.

-              Autre recette: celle du BETTELMANN ( pain trempé dans le lait, puis essoré; y ajouter, du sucre, des œufs, des raisons secs, des pommes coupées en petits quartiers. Faire cuire au bain marie ou au four (jusqu'à ce que la lame d'un couteau sorte " propre". Manger tiède ou froid, flambé au rhum.

Recette du Bodding (Pudding) 

Cuisiner les restes avec nos recettes anti-gaspi 

pain-perdu.jpg

source photo : Fantasy-Cook

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/03/2013