Le pass sanitaire et ses questionnements

Appel des commerçants guérandais contre le pass sanitaire

LES COMMERCANTS DE GUERANDE SE MOBILISENT FACE AU PASS SANITAIRE !

Nous croyons que les restaurateurs et commerçants sont une "population charnière" sans qui l'applicabilité du Pass Sanitaire n'est pas possible. Autant nous appelons à boycotter les commerçants pro-Pass, autant nous appelons à soutenir ceux qui s'y opposent !

Voici leur appel :

Nous, professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, commerçants, professionnels des secteurs de la culture et des loisirs, et professionnels de divers secteurs d’activité de la Presqu’île de Guérande, nous appelons tous ceux qui le souhaitent, à venir soutenir le rassemblement pacifique autour d’un sujet qui nous concerne tous, à savoir l’obligation d’un Passe Sanitaire dans tous les lieux de loisirs, de culture, cafés et restaurants.

L’objectif de ce rassemblement n’est pas de lancer une polémique sur la vaccination ou la non-vaccination, qui aurait pour seule résultat de diviser les un.e.s et les autres.

La vaccination est un droit et non un devoir ; encore moins une obligation. Aussi nous souhaitons (faire) réagir face à la contrainte qui risque de s’imposer à nous si le Passe sanitaire est adopté au Conseil constitutionnel le jeudi 5 août 2021.

C‘est pourquoi nous nous donnons rendez-vous à tous le mercredi 4 août 2021 à 13h, face à la Porte St-Michel de Guérande pour une marche silencieuse jusqu’au parvis de la Collégiale suivie d'un sitting festif et convivial."

médiévale

Lire aussi l'article : Restos, bars, commerces : Animap, la carte anti-passeport sanitaire

animap.fr

Communiqué de la Maison du Peuple de St Nazaire

Une deuxième Assemblée Populaire a eu lieu le mercredi 28 juillet à St Nazaire. Plusieurs personnes ont pu exprimer leur point de vue sur la situation actuelle, avec notamment le témoignage émouvant d'un groupe de soignantes, les mêmes qui ont été applaudies en 2020 et qui risque maintenant une mise à pied, sans salaire et sans pouvoir toucher d'indemnités de chômage... Les syndicats réfléchissent actuellement à des actions à venir pour protéger les salarié.e.s qui seront touché.e.s directement et/ou indirectement.

Suite à l'assemblée populaire d'hier soir, qui a réuni entre 150 et 200 personnes, il a été décidé d'organiser une nouvelle manifestation ce samedi 31 juillet à Saint-Nazaire. Elle partira de la Mairie à 14h.

Merci aux personnes présentes hier soir pour ce beau moment collectif où chacun.e a pu s'exprimer. Nous l'avons dit et répété, la mobilisation contre le pass sanitaire continuera à s'organiser démocratiquement les mercredis soirs en assemblée populaire. Le collectif de la Maison du Peuple de Saint-Nazaire et alentours vient en soutien en termes de logistique et de communication, mais ce sont bien les personnes réunies en Assemblée populaire le mercredi soir qui décident toutes ensemble.

Un mouvement est en train de prendre à Saint-Nazaire autour d'un mot d'ordre commun : Non au pass sanitaire et aux mesures liberticides et autoritaires qui l'accompagnent.

Rejoignez-nous tous les mercredis soirs pour des Assemblées Populaires qui se tiendront à 20h Place du Commando * !

*Ce lieu de rendez-vous a été voté lors de l'Assemblée populaire du mercredi 28 juillet, qui a eu lieu devant la mairie de St Nazaire, il pourrait évoluer en fonction de la météo, pour en être sûr.e.s il est conseillé d'aller vérifier sur la page facebook de la Maison du Peuple de St Nazaire et alentours et/ou de s'inscrire sur ce mailing list

Img 2579

Grande mobilisation sur St Nazaire

Une manifestation contre le pass sanitaire a été organisée le samedi 24 juillet à St Nazaire, elle a mobilisé beaucoup plus de monde que la précédente : estimation à 150 le samedi 17 et 1500 le 24 juillet...

Le rendez-vous avait été donné à la sous-préfecture à 14 h (quelques personnes l'avaient précédé d'un pique-nique au Parc Paysager), le cortège impressionnant a rejoint le bord de mer, a traversé la place du Commando, remonté l'avenue devant la base sous-marine pour rejoindre le Ruban bleu, puis le centre ville avant de se disloquer en partie devant la mairie de St Nazaire où il y a quelques prises de paroles. Les derniers manifestant.e.s se sont rassemblé.e.s à nouveau devant la sous-préfecture où après quelques slogans, chants, danses... de nouveaux rendez-vous ont été évoqués, (mercredi et samedi) suivant ce qui sera voté par le Sénat.

Manifestation anti pass sanitaire st nazaire 12

Grosse mobilisation à St Nazaire contre le pass sanitaire

l’obligation vaccinale déguisée entrave nos libertés

Communiqué de la Confédération Paysanne

Depuis les annonces d'Emmanuel Macron d'obligation vaccinale pour les soignants et de chantage aux libertés pour les autres, nous sommes sous le choc. Sous le choc, d'une décision qui nous monte les uns contre les autres et attaque nos libertés de choix pour se soigner, de nos libertés de circuler de travailler, d'étudier, d'accéder à la culture et aux loisirs… En bref de vivre. Cette décision affecte aussi la conduite de nos activités économiques. Quand un chef de l'État impose ce genre de décision, il démontre un peu plus la fragilité de sa base démocratique et républicaine.

La vaccination est un choix personnel, non anodin, mais faisant partie des différents outils nous permettant de lutter contre cette pandémie. Seulement il n'est pas le seul et il ne peut être ainsi imposé à toutes et tous sous la contrainte et la sanction. Toutes les voies pour diminuer les effets de cette pandémie doivent continuer à être recherchées, l'investissement de L'État dans le service public de santé doit rapidement prendre de l'ampleur et nous devons lutter contre les causes conduisant à l'expansion de cette pandémie : perte de biodiversité, dérèglement climatique, mondialisation des échanges, affaiblissement immunitaire des populations par la sédentarisation, la malbouffe…

Nous ne sommes ni « anti-vax » ni « complotiste », mais sans cet ensemble d'actions, la stratégie sanitaire nous semble inutile et illusoire : les variants vont continuer de proliférer et la pandémie suivante sera à coup sûr encore plus sévère. Il est grand temps d'engager l'ensemble de la société vers une transition écologique et sociale, solidaire et équitable.

Nous sommes responsables et nous ne voulons pas participer à la diffusion de la pandémie sur nos fermes, dans nos activités de vente ou de production, sur les marchés et les magasins de producteurs et productrices. Pour autant, imposer le pass sanitaire et exiger de nous de le faire respecter à nos client.es est inacceptable. Là encore, la liberté de choix doit prédominer et nous savons pouvoir compter sur la responsabilité et la solidarité des paysannes et paysans ; comme des citoyennes et citoyens.

Source : Confédération Paysanne

Remerciements

Merci Macron !

Oui finalement grand merci à toi qui nous oblige, depuis plus d'un an, à nous adapter à l'ensemble de tes mesures liberticides.

Et qui, grâce à ton esprit malade, nous fait réinventer nos vies.

Ah bon on ne peut plus faire ça ? Pas grave on va faire ci :

TU as décidé qu'on ne pouvait plus fréquenter les temples de l'hyper-consommation ? Tant mieux, on va retrouver le chemin des petits commerces, des producteurs locaux, du marché, de la récu'p, de la glane, du troc, des échanges...

TU as décidé qu'on ne pouvait plus aller faire du sport en salle ? Pas grave (sauf pour les gérants des petites salles), on a les balades dans les bois - où on peut enjamber, sauter, franchir pas mal d'obstacles - le running (si on préfère courir), le longe-côte - pour les veinard.e.s comme moi qui habitent pas loin de l'océan – le jardinage - plier, se courber, transporter, tailler, arpenter les allées...- le vélo/bicyclette - la marche – y compris celle pour faire ses petites courses en ville -...

TU as décidé qu'on ne pouvait plus aller au ciné ? Pas grave (sauf pour les petites salles associatives), il y a plein de films-séries en streaming en attendant ta destitution...

TU as décidé qu'on ne pouvait plus aller dans notre bar favori ? Pas grave, les gérant.e.s planchent actuellement sur des « plans b » et nous on peut se retrouver ailleurs pour prendre un café, un verre ensemble, chez l'un, chez l'autre, on peut ouvrir nos maisons pour accueillir certaines activités qui y avaient lieu.

TU as décidé qu'on ne pouvait plus aller au resto ? Tu parles d'une punition... (sauf pour les petits restaurateurs...), on s'invitera chez les uns et les autres.

TU veux nous empêcher de voir des spectacles, d'aller dans les festivals ? Pas grave de toutes façons je n'aimais plus les grand' messes que sont devenus certains festivals showbiz et pour les spectacles j'ai des idées de lieux où des artistes, certes moins connus mais néanmoins talentueux se produiront encore.

TU as décidé que l'on ne pourrait plus visiter nos proches malades ou très vieux ? Ça c'est vraiment dégueu Manu ! Mais là aussi les plan-b existent et vont se mettre en place, la solidarité n'est pas un vain mot dans les familles.

TU as décidé de priver les salarié.e.s de leur travail s'ils.elles refusent tes injections, attends-toi à de gros soucis pour l'économie qui est pourtant, si j'ai bien compris, ton cheval de bataille (l'écologie ne faisant pas partie de ton vocabulaire.

TU as décidé que les enfants, d'abord les plus grands - mais bientôt les plus petits si j'ai bien compris ta façon perverse de faire passer tes lois liberticides les unes après les autres? - devront aussi subir tes injections pour pouvoir continuer à apprendre - certain.e.s réfléchissent déjà à des solutions alternatives à l'école.

TU as décidé de nous faire ch... et bien nous aussi figures-toi, tu n'as pas fini de nous voir défiler dans les rues, en scandant des slogans pas pour ta gloire, des chants révolutionnaires, des danses (ah mince ça aussi tu voudrais nous l'interdire ? ;)

TU as décidé de nous plier, de nous écraser, de nous piétiner ? On va rebondir, tu connais la résilience ? On va réinventer ce système qui de toutes façons courre à sa perte tel qu'il est et la planète pourra de nouveau respirer :), alors oui finalement... un grand merci Macron !

Date de dernière mise à jour : 31/07/2021