C'est le printemps dans les fossés

Ce jeudi 29 mars il faisait un temps magnifique comme tous les jours de cette semaine, une envie de balade à vélo m'entraîne vers les chemins qui descendent vers les marais-salants.

Curieuse de nature (au sens propre et au figuré...) j'aime bien regarder ce qui pousse sur les talus au printemps et bien souvent mon regard se réjouit à la vue d'une fleur champêtre, d'une plante inconnue... mais cet après-midi là je tombe en arrêt devant une tout autre découverte !

déchets fossé déchets fossé

Hélas je ne rêve pas : dans le fossé où essaie de couler un maigre cours d'eau pluviale... des tôles ondulées en... amiante ! Vous savez celles dont tout le monde veut maintenant se débarrasser depuis qu'on connait leur danger ? Pour cela il y a les déchetteries même si c'est vrai qu'elles ne prennent pas toutes ce genre de déchets, (on m'avait refusé une fois à celle de Guérande un bout de cette saloperie...ramassé également dans un autre fossé...en me disant qu'il fallait que j'aille dans une autre déchetterie qui les prenait en charge).

Plus simple non de balancer ces horreurs dans le premier fossé venu ?? et de laisser faire ensuite Dame Nature qui a bien du boulot ensuite pour digérer tout ça !

Bon, je n'en dis pas plus, je montre les photos... 

déchets fossé déchets de fossé

On ne peut qu'être dégoûté et scandalisé en voyant ceci... Au moment où j'avais terminé mon "reportage", une voiture de la gendarmerie passe par là, faisant une ronde. Je parle un peu au gendarme et lui dit que je compte écrire à la mairie afin qu'ils envoient le service technique, de son côté il va prévenir son collègue en charge des délits contre l'environnement.

Tant qu'à faire de belles photos, j'en prends quelques-unes le long du clair (?) ruisseau... le débroussaillage de printemps ne montre pas que des pâquerettes, hélas...jugez-vous-mêmes :

déchet de fossé

 

déchets de fossé

Un peu plus haut, toujours dans le fossé, une autre sorte de pollution : quatre sacs remplis d'objets m'intriguent (les fameux sacs jaunes donnés... pour le recyclage). Des abrutis ont trouvé plus facile de se débarrasser de leur superflu dans l'herbe printanière . J'ai rapporté le tout chez moi et ai fait l'inventaire... des toiles de tente, quasi-neuves (!), deux sacs de couchage, une grosse lampe torche façon militaire, un sapin de Noël, des sacs en tissu, une boîte à outils vide etc...J'ai même trouvé le nom des coupables qui avaient laissé à l'intérieur deux papiers au nom de leur fils, tiens mais au fait si je leur envoyais une petite lettre à eux aussi pour leur donner l'adresse de la déchetterie ou les dates de vide-greniers ???

déchets fossé




 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/10/2014