10 décembre 2015 à Nantes

Le 10 décembre 2015 la demande d'expulsion immédiate a été ajournée par le jugement, soulagement pour les onze habitants historiques assignés par Vinci.