Fauchage d'une prairie par les Naturalistes en lutte

Le 9 octobre, après le Manifestival "Le Chant de nos bâtons", les Naturalistes en lutte avaient lancé un appel pour le fauchage d'une belle prairie oligotrophe car "Peu à peu, l'abandon de la prairie et la reprise de la dynamique naturelle entraînent un appauvrissement de la flore, avec une diminution et à terme une disparition des espèces les plus fragiles."